LE SIRIC CARPEM - CAncer Research for PErsonalized Medicine

Résumé et objectifs du Carpem

Après le succès du premier programme SIRIC, la communauté CARPEM (Cancer Research for PErsonalized Medicine) a décidé de soumettre un nouveau projet. Trois institutions sont partenaires : L’Assistance Publique – Hôpitaux de Paris, et les universités Paris Descartes et Paris 13. L’hôpital Européen Georges Pompidou, institution administrative principale, est associé à Cochin et Necker, les 2 autres hôpitaux universitaires de Paris Descartes. Ce projet réunit 350 chercheurs et médecins dédiés aux soins et à la recherche sur le cancer regroupés en 21 équipes de recherche, 11 équipes cliniques et soutenus par 8 plateformes. Leur domaine de compétences couvre l’immunologie, la génomique, le métabolisme, la biologie cellulaire, la bioinformatique, les mathématiques, les biostatistiques, l’informatique médicale, la microfluidique, l’épidémiologie et l’éthique. Ces équipes, au-delà de leur expertise reconnue dans la recherche fondamentale et clinique, ont un savoir-faire important dans la recherche translationnelle (passerelle entre la recherche clinique et la recherche fondamentale). Toutes les unités de recherche ont été évaluées A ou A+ par l’AERES.

Nous avons identifié 3 nouveaux défis majeurs pour les 5 prochaines années.

Le premier défi consiste à intégrer aux mécanismes de transformation cellulaire et aux contrôles immunitaires, le métabolisme pris au sens large, allant des facteurs de risque liés au mode de vie à celui des mécanismes moléculaires induits dans les cellules tumorales ou immunitaires. Le but ultime de ce défi est de définir (i) des comportements préventifs basés sur des connaissances moléculaires démontrées, (ii) de nouvelles cibles thérapeutiques et (iii) de nouveaux marqueurs pronostiques ou prédictifs.

Le deuxième défi consiste à étudier de façon exhaustive l’hétérogénéité des tumeurs qui joue un rôle important dans la résistance aux traitements et constitue une limite à une médecine de précision efficace. La compréhension approfondie de l’hétérogénéité permettra d’identifier de nouveaux marqueurs composites et des stratégies thérapeutiques afin de retarder l’apparition d’une résistance.

Le troisième défi est l’intégration et le partage des données générées à grande échelle par les avancées techniques dans les domaines de la recherche et de la santé. Cette étape essentielle nécessite l’adhésion des patients et des volontaires impliqués dans les programmes de recherche observationnelle ou interventionnelle. Le déploiement d’outils qui utilisent les technologies de l’information les plus avancées pour collecter et intégrer ces données est nécessaire. En particulier, nous mettrons en œuvre un consentement dynamique qui nous permettra de répondre aux questions éthiques et sociétales soulevées par la frontière de plus en plus poreuse entre le soin et la recherche. L’utilisation de l’information recueillie dans le cadre des soins médicaux par la recherche est en effet de plus en plus fréquente et indispensable à l’amélioration des traitements.

Grâce à 3 programmes de recherche intégrés, nous voulons apporter des solutions qui amélioreront le pronostic des patients en définissant mieux leur maladie, en identifiant de nouvelles cibles thérapeutiques, en diminuant le risque de rechute par un changement de mode de vie raisonné, en favorisant l’adhésion de la société aux changements induits par les progrès technologiques et en encourageant les malades et leurs proches à devenir des acteurs actifs de la recherche contre le cancer. Grâce à leur expertise en recherche fondamentale, translationnelle et clinique, les équipes CARPEM sauront relever ces défis.

Les réalisations du CARPEM sont disponibles >> ici <<

Les collaborations nationales et internationales

Les programmes de collaborations nationales

Un grand nombre de membre du CARPEM conduit sur le plan national des groupes de recherche clinique notamment dans les cancers digestifs (Fédération Française de Cancérologie Digestive « FFCD », P. Rougier et P. Laurent-Puig) et dans les cancers gynécologiques (« GINECO »).

L’ensemble des collaborations nationales pour les chercheurs et cliniciens du CARPEM est mentionné dans la rubrique consacré aux descriptions des équipes de recherche.

Les programmes de collaborations internationales

Plusieurs membres des équipes de recherche du CARPEM sont impliqués dans des groupes de travail Européen. Par exemple, le Pr Pierre Laurent-Puig est membre de l’EORTC (European Organisation for Research and Treatment Cancer) pour la recherche translationnelle dans les cancers gastro-intestinaux ; le Pr Wolf-Hervé Fridman est membre de l’ERC (European Research Council) et participe au groupe de travail « nouveaux outils diagnostiques et thérapeutiques ».

L’ensemble des collaborations internationales pour les chercheurs et cliniciens du CARPEM est mentionné dans la rubrique consacrée aux descriptions des équipes de recherche. 

Le renforcement et le développement des collaborations internationales sont favorisés par la mise en place : 

• d’un conseil scientifique se réunissant une fois par an et composé de 9 experts internationaux de renom. Ces membres du Conseil Scientifique apportent leur expertise scientifique, leur avis critique et stratégique sur la recherche translationnelle en oncologie. Ils peuvent au travers de leur reconnaissance internationale nous ouvrir de nouvelles pistes de collaborations. 

• de séminaires scientifiques pour lesquels des chercheurs français mais aussi étrangers sont invités afin d’établir des contacts et éventuellement mettre en place des collaborations.

• d’échanges bidirectionnels avec des équipes de recherche internationale favorisés par des financements de post-doctorants.

ACTUALITÉS

INFORMATIONS

Contactez-nous

Centre Universitaire des Saints-Pères Etage 4 – Pièce 446B 45 rue des Saints-Pères -75006 Paris

Carina Binet : Secrétaire Général du CARPEM
Tél. : 01 76 53 43 85 – carina.binet@carpem.fr

Aurore Hattabi, PhD : Coordinatrice Scientifique du CARPEM
Tél : 01 76 53 43 85 – aurore.hattabi@carpem.fr

contact@carpem.fr